Défendre la démocratie A l’heure où des organisations terroristes tentent de détruire les démocraties en visant leurs symboles incarnant la liberté, ces mêmes démocraties ont parfois de la peine à traiter la question du vivre ensemble. Chacun d'entre nous est composé de ses origines familiales et culturelles, mais aussi de ses expériences et rencontres, sans oublier l'influence de notre vie professionnelle, associative, cultuelle… Cette complexité individuelle doit trouver sa place au sein de la République, garante des libertés individuelles de tous, sinon c'est le repli dans des communautarismes fermés et intolérants aux autres. S’enfermer dans une communauté qui ne pense qu’à nous aliéner à ce que ses dirigeants pensent être bon pour nous, c'est restreindre sa propre liberté tout autant que celle des autres. La CFDT, dans ses nouveaux statuts issus du dernier congrès de Marseille, a réaffirmé les grands principes qui l’anime : le syndicalisme est un instrument pour les travailleurs et les travailleuses, de reconnaissance, d 'émancipation et de participation à une société juste et démocratique. Ces principes reposent sur un fonctionnement démocratique dans lequel sont assurées les libertés d’opinion, d'expression et d'organisation, dans lequel est assuré le respect des convictions morales religieuses ou philosophiques et qui combat toute forme d’abus de pouvoir, d’autoritarisme ou de totalitarisme. Pour répondre aux enjeux de transformation sociale que nous vivons, pour construire au lieu de subir, la CFDT veut un nouveau mode de développement, porteur de progrès pour tous, conciliant efficacité économique, justice sociale et protection de l'environnement. Pour cela elle analyse sans concession les mutations en cours et se veut réactive pour apporter des réponses porteuses d’espoir et d’avenir. La CFDT n’est pas un lobby d’intérêts particuliers, mené autocratiquement par une direction confédérale auprès du gouvernement, elle est l’incarnation d’une volonté de ses adhérents et son action doit être visible partout. Cette visibilité ne doit pas s'exercer uniquement via les médias, par la parole de Laurent Berger, elle doit exister à travers chacune et chacun de nous, au quotidien dans nos lieux de vie sociale, que ce soit au travail ou dans nos activités personnelles. Chacune et chacun de nous peut incarner et dire nos valeurs communes, chacune et chacun peut agir dans son environnement pour redonner espoir à ses collègues, à ses proches, à ses relations. Ainsi nous porterons ensemble un projet d'avenir, au lieu de nous enfermer dans la peur la récrimination et l’isolement; gangrènes qui menacent la société française et favorisent la montée des intolérances. La défense de la démocratie passe par chaque citoyen, la défense de la démocratie sociale passe par chaque adhérent ; il nous appartient de ne pas l’oublier. Philippe Buyens
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Dernière mise à jour : le 13/11/2017
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella