DEFENSE : Entre victoire et défaite… La défense ne fait pas la une de l’actualité ces derniers jours face à quelques feuilletons politico-judiciaires qui repoussent un peu plus loin les idéaux de la République. La CFDT, par la voix de son secrétaire général, s’est inquiétée que l'affaire Cahuzac, dramatique pour la démocratie, ne dérive en crise du politique qui profiterait aux extrémistes. Côté Défense, le président de la République a déclaré le 28 mars dernier, que la France dépenserait en 2014 et pour les années suivantes, le même montant en matière de budget, soit 31,4 milliards. Si le cabinet du ministère concerné est tenté de déclarer victoire, de nombreuses voix s’élèvent pour relativiser la déclaration présidentielle. Ainsi, certains affirment que maintenir le même montant de dépenses dans un contexte d’inflation, rognera de fait le budget alloué et gelé. D’autres voix pointent « la bosse budgétaire » issue de l’écart entre les précédentes coupes budgétaires et les montants des commandes. Cette bosse qui s’apparente plutôt à une montagne, atteint près de 45 milliards d’euros ! Les craintes du DGA Collet-Billon, exprimées l’an dernier devant la commission défense, pourraient ainsi s’avérer confirmées : L’obligation de renégocier tous les contrats… Et à la clé, des milliers de suppressions d’emplois, de fermetures de sites et des réductions drastiques dans les livraisons et commandes de matériels ! La CFDT qui poursuit son engagement, rencontrera des parlementaires la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale et sera également reçue du côté de l’Elysée. Luc SCAPPINI
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Dernière mise à jour : le 13/11/2017
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella