Défense : Combattre, c’est proposer ! L’avenir de la Défense est entre nos mains aussi. Le Livre Blanc a posé un cap et des orientations pour affronter l’avenir. Mais la question des capacités, qui seront arbitrées dans le cadre de la future Loi de Programmation Militaire, appelle à la vigilance. Si la CFDT conteste une aggravation de la réforme en cours avec 24 000 suppressions d’emplois supplémentaires ou la cession d’actifs de l’Etat dans les entreprises de défense, elle fait également des propositions. Il n’est pas question de nier les contraintes budgétaires, surtout en cette période qui vient de faire entrer la France dans une seconde année de récession. Il n’en demeure pas moins que le ministère de la défense a déjà chèrement payé la facture de la rigueur, avec 54 000 suppressions de postes. Les conséquences sont dramatiques sur l’humain se traduisant par la souffrance au travail et les risques psychosociaux. Et les bilans démontrent que les mesures passées d’externalisation ou de réorganisation n’ont fait qu’aggraver les dépenses. Réformer pourquoi pas, mais autrement ! Si des économies sont à rechercher, il faut cesser d’avancer à l’aveugle et remettre en cause les recettes du passé. Un nouveau modèle de développement, qui conjugue l’économique avec progrès social et respect de l’environnement est à définir, à la Défense aussi. Et nous devons y contribuer. La CFDT demande le lancement d’une initiative pour le secteur de la Défense, des Etats Généraux. La Défense est un dossier sociétal, aux multiples conséquences si on ne touchait qu’au curseur du budget. Les enjeux concernent autant le ministère lui-même, avec ses civils et militaires que le secteur privé, concerné par près de 350 000 emplois directs et induits. Cela pose également des questions d’éducation et d’insertion avec les écoles de la deuxième chance ou l’EPIDe. Que dire aussi du lien Armées-Nation à redéfinir depuis la professionnalisation des armées, la fin de la conscription, les contrats courts, les réserves opérationnelle et citoyenne... C’est ce que la CFDT a porté cette semaine devant les conseillers de François HOLLANDE. La CFDT a contribué dans son rôle, avec un document remis à la commission du Livre Blanc, a poursuivi et poursuivra son implication, pour la Défense de demain. Pour la CFDT, combattre, c’est également proposer. Luc SCAPPINI
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Dernière mise à jour : le 13/11/2017
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella