Et la crise de responsabilité ! Après les crises financière, économique et sociale, voici venu le temps de la crise de responsabilité… Les manifestations contre la réforme des retraites et l'adoption du texte de justesse à l'assemblée nationale cette semaine, illustre selon Laurent Berger, une "crise de la responsabilité" dans le monde politique et syndical qui est dangereuse. Chacun rejette la faute sur l'autre, que ce soit dans le monde politique ou syndical, chacun dit ce que l'autre devrait faire pour changer les choses, a-t-il déclaré à l'AFP à l'occasion d'une visite en Haute-Normandie. Cette crise de la responsabilité mène à la désespérance, à une perte de repères dans la société et c'est dangereux car cela nous emmène dans le mur. Une "désespérance" qui peut amener à un vote populiste, a-t-il expliqué en substance. Laurent Berger a dénoncé "les jeux politiciens" de certains députés qui n'ont pas voté "un texte équilibré" et les "postures" de certains syndicats. Il faut sortir des postures pour aller au fond des sujets, c'est ce qu'a fait la CFDT sur la réforme des retraites, a-t-il dit, en soulignant que la CFDT a pesé pour que des mesures de justice soient incluses dans le texte de loi, tel le compte pénibilité qui va concerner un salarié sur cinq. La CFDT veut faire progresser le « syndicalisme d’engagement » qui apporte des résultats aux salariés, à l’inverse du « syndicalisme des mains vides » qui dénonce tout, sans jamais rien apporter. Dans cette même période où le budget de la défense est soumis au débat parlementaire, la CFDT a été reçue par la commission Défense de l’assemblée nationale. Comme au niveau national et interprofessionnel, la CFDT appelle à l’engagement et à repenser autrement le long terme pour la Défense. La CFDT a demandé la mise en place d’une véritable négociation GPEC pour le ministère de la Défense, pour soutenir et développer les compétences et un engagement fort de l’Etat en faveur de l’innovation pour le secteur industriel. Le temps est à l’offensive pour préparer le futur et non à la résignation. Il est de notre responsabilité de nous engager aujourd’hui pour l’emploi, la qualité de vie au travail afin de préparer la défense de demain qui devra intégrer le progrès social. Luc SCAPPINI Pour écouter l’audition des syndicats à la commission défense de l’assemblée nationale : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4742.commission-de-la-defense--representants-des-syndicats-despersonnels-civils-de-la-defense-17-octobre-2013
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Dernière mise à jour : le 13/11/2017
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella