FISCALITÉ : L’URGENCE D’UNE VRAIE RÉFORME La crise qui s’enlise déclenche des réflexes poujadistes de toutes parts. La cocotte minute peut se déclencher à tous moments, mais comme à chaque fois dans l’Histoire, par forcément pour les bonnes raisons. La colère, la désespérance et l’apparente impuissance des pouvoirs publics, encouragent certains à la remise en question des fondamentaux républicains. C’est ainsi que l’impôt, dont la redistribution traduit dans les faits un principe fort de solidarité, est mis au bûcher. La CFDT qui n’accepte pas que l’on traite de la fiscalité par petits bouts, au gré des lobbyings, réclame depuis longtemps une grande réforme de la fiscalité. Car l’impôt est nécessaire, il est un élément central de notre pacte social. Le réhabiliter suppose d’engager une réforme en profondeur de la fiscalité globale qui rétablisse de l’équité, de la confiance, de la stabilité dans notre système fiscal. En attendant, pour les plus énervés, qu’ils s’occupent plutôt de l’évasion fiscale et de la délinquance financière. Rappelons à cet effet qu’une loi relative à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique, a été adoptée par l’assemblée nationale le 5 novembre dernier. Cette loi permettra une protection générale des lanceurs d’alerte, des peines d’amendes proportionnelles au chiffre d’affaires des personnes morales incriminées, le renversement de la charge de la preuve en matière de blanchiment, le renforcement de la répression des délits fiscaux et de l’abus de biens sociaux, etc. C’est déjà une avancée même si ce n’est pas suffisant. Mais bien sûr, cette loi est passée dans l’indifférence générale. Allez comprendre… Luc SCAPPINI
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Dernière mise à jour : le 13/11/2017
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella